Le Certificat Médical en LFFA

LE CERTIFICAT MÉDICAL, BIEN PLUS QU’UNE SIMPLE FORMALITÉ

Avant de vous inscrire à la pratique d’un sport, un certificat médical vous sera très certainement demandé. Dans quelles situations doit-on le présenter ? Quels sont les enjeux de la visite médicale pour l’obtention de ce certificat ? Un électrocardiogramme est-il indispensable ? On fait le point.

LE RÔLE DU CERTIFICAT MÉDICAL

Le certificat médical permet d’établir l’absence de non contre-indication à la pratique d’un sport ou d’une activité physique en particulier. Pour l’obtenir, le sportif professionnel ou amateur doit passer un examen médical spécifique selon le sport visé. Cette visite chez le médecin a pour objectifs :

  • D’attester de l’absence de contre-indication à la pratique du sport.
  • De dépister des pathologies à risque vital ou fonctionnelles graves, pouvant être amplifiées par la pratique de ce sport.
  • D’informer, prévenir, orienter le sportif dans sa pratique du sport.

LE CERTIFICAT MÉDICAL EST-IL OBLIGATOIRE ?

Voici un petit rappel de ce que mentionne le code du sport :

Vous souhaitez obtenir une licence de la LFFA ?

Un certificat de non contre-indication à la pratique du sport concerné, datant de moins d’un an, vous sera demandé lors de votre première licence.

La présentation d’un nouveau certificat sera ensuite exigée tous les ans pour une licence « compétition »

Chaque année et entre chaque renouvellement, un questionnaire santé sera à remplir, auquel vous attesterez répondre par la négative.

Une réponse positive conduira à un nouvel examen médical et à la présentation d’un nouveau certificat pour justifier de votre aptitude à la pratique du sport concerné.

Vous souhaitez participer à une compétition sportive

Votre certificat de non contre-indication devra spécifiquement mentionner « en compétition »

  • pour êtes licencié, vous pouvez présenter votre certificat en cours de validité.

COMMENT SE DÉROULE UNE VISITE MÉDICALE ?

Que vous soyez sportif amateur ou bien professionnel, la visite médicale chez votre médecin représente bien plus qu’une simple formalité !

Elle doit se dérouler de manière rigoureuse et complète.

Antécédents familiaux, médicaux, chirurgicaux, mode de vie… vous ferez l’objet d’un questionnaire poussé.

Si la visite médicale ne révèle aucune contre-indication, vous obtiendrez alors votre certificat médical.

Dans le cas contraire, votre médecin  pourra vous rediriger vers un confrère spécialiste ou réaliser des tests supplémentaires.

L’ÉLECTROCARDIOGRAMME : UN EXAMEN INDISPENSABLE

Des accidents cardiaques inattendus peuvent survenir pendant ou juste après une séance de sport intense au cours de laquelle le cœur est très sollicité.

Le football, le cyclisme et la course à pied sont d’ailleurs les disciplines qui dénombrent le plus de cas.

Les causes de ces décès brutaux, ne sont pas liées à la pratique du sport, mais à l’existence d’une pathologie cardiovasculaire non détectée.

Afin d’éviter ces morts brutales, une meilleure prévention et un dépistage systématique de ces pathologies par la pratique d’un électrocardiogramme (ECG) de repos est primordial (y compris chez les sportifs amateurs qui souhaitent faire de la compétition.)

En effet, un interrogatoire poussé, combiné à un examen physique et un ECG permettent de détecter entre 70 à 80% des pathologies cardio-vasculaires. En comparaison, l’interrogatoire et l’examen physique seuls, ne permettent d’en détecter que 10%.

Il faut savoir, que le cadre légal, ne mentionne pas d’obligation de réaliser un ECG pour l’obtention d’un certificat médical pour un sport en compétition.

Il est seulement noté de porter « une attention particulière » à l’examen cardiologique comme par exemple : l’alpinisme, la spéléologie, le Foot US, le rugby…

Cependant, cet examen est fortement recommandé par la LFFA pour la pratique du sport en compétition. Tous les 3 ans entre 12 et 20 ans, puis tous les 5 ans entre 20 et 35 ans.

Après 35 ans, l’électrocardiogramme de repos n’est plus suffisant.

S’il existe des antécédents familiaux, des facteurs de risques de maladies coronaires, une épreuve d’effort peut être réalisée.

L’électrocardiogramme d’effort mesure la réaction du cœur au cours d’une activité physique soutenue. En fonction des résultats de l’ECG, des examens complémentaires pourront être demandés et le patient pourra être redirigé vers un médecin spécialiste.

Assemblée Générale

Objet : Convocation à l’Assemblée Générale du 20 février 2021

Mesdames, Messieurs,

J’ai l’honneur par la présente de vous convoquer et vous prie d’assister à l’assemblée générale ordinaire de l’association sans but lucratif, Ligue Francophone de Football Américain qui se tiendra le 20 février 2021 au siège social de l’Association, rue du parc industriel, 6 à 4540 Amay à 10h00

En vertu des mesures pour la lutte contre la COVID-19 et en respectant l’article 9 du Code des Sociétés et des associations qui prévoit la possibilité pour les membres de participer à distance à une assemblée générale grâce à un moyen de communication électronique, vous pouvez assister à l’Assemblée Générale par vidéoconférence.

Lire la suite en cliquant ICI

Reprise des activités sportives pour les personnes jusqu’à 18 ans accomplis.

Reprises des activités sportives pour les jeunes jusqu’à 18 ans accompli sous un protocole stricte à partir du 1er Février 2021.

Dans les grandes lignes:-

  • Activités indoor et outdoor pour les 12 ans accompli ✔️
  • Activités outdoor uniquement pour les 13 – 18 ans; ✔️
  • Groupes de 10 personnes maximum, coach (obligatoire, portant un masque) non compris ✔️
  • 1 groupe/min 100m² (ou 10m²/1pratiquant); ✔️
  • Maximum 6 groupes par surface sportive; ✔️
  • Pas de compétitions, contact rapprochés déconseillés ✔️
  • Public limité à une personne du ménage des participants. ✔️

Pas de changement pour les personnes à partir de 19 ans :

  • Seules les activités OUTDOOR et SANS CONTACT sont autorisées ;
  • Les rassemblements de plus de 4 personnes sont interdits ;
  • Les entraînements et les compétitions sont interdits ;
  • Les vestiaires et douches sont fermés ;
  • Les buvettes sont fermées ;

Au sein d’une infrastructure sportive extérieure, des modalités peuvent être mises en place, en accord et sous le contrôle des autorités locales, afin de permettre des activités physiques et sportives :

  • Par groupe de 4 personnes maximum sans contact dans une zone définie (min 10m²/participant) ;
  • Un maximum de 6 groupes est autorisé par surface sportive ;
  • Les différents groupes ne peuvent avoir de contact entre eux ;
  • Chaque zone doit être séparée physiquement ;
  • Aucune consigne d’entrainement ne peut être donnée ;
  • Aucun entraîneur actif autour des zones ;
  • Un planning horaire doit être établi afin d’éviter les rassemblements ;
  • Spectateurs interdits.

Téléchargez tous les détails du protocole émis par la FWB et l’ADEPS ici: